L’hôpital contre le médecin barbu


Un médecin stagiaire dans l'établissement de santé de Seine Saint Denis a eu la surprise de recevoir plusieurs convocations par ses employeurs.

 

Le sujet ? Sa barbe !



En effet pour la direction, sa barbe était beaucoup trop longue , mal entretenue et représentait un signe religieux.

La direction à imposé au jeune médecin égyptien de tailler sa barbe sous peine de licenciement, ce qu'il a refusé.

 

Après sa rupture de contrat le médecin à décidé de s'attaquer à l’hôpital pour respect de sa vie privée, malheureusement pour lui le tribunal a considéré que si le port d'une barbe, même longue, ne saurait à lui seul constituer un signe d'appartenance religieuse, les circonstances donnaient raison à l’hôpital. Elle a estimé que la sanction, la résiliation de la convention de stage du médecin, n'était pas disproportionnée. 

 

Le médecin faisait un stage d'un an dans cet établissement en chirurgie viscérale, dans le cadre d'une convention avec le National Liver Institute de l'université égyptienne de Menoufia.

 

Le Barbuch

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0